L'Inquisition espagnole et ses réformes au xvie siècle par Marie-Catherine Barbazza

L'Inquisition espagnole et ses réformes au xvie siècle

Titre de livre: L'Inquisition espagnole et ses réformes au xvie siècle

Éditeur: Presses universitaires de la Méditerranée

Auteur: Marie-Catherine Barbazza


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Marie-Catherine Barbazza avec L'Inquisition espagnole et ses réformes au xvie siècle

Un des axes de l’Équipe d’accueil ETILAL est consacré à l’Espagne classique et plus particulièrement à l’Inquisition espagnole. La réflexion menée au cours des séminaires de l’Équipe sur cette question a été suivie d’un colloque qui s’est tenu à l’université Paul- Valéry, Montpellier III, les 20, 21 et 22 février 2003. Les articles réunis dans ce volume concernent l’Inquisition au xvie siècle. Après une présentation de ses premiers temps en Espagne et dans l’Amérique coloniale, divers aspects marquants de la répression inquisitoriale sont illustrés à travers des exemples précis tels que la persécution des « biblistes » salmantins des années 1570, la lutte contre le protestantisme menée par les tribunaux de Valence, de Saragosse entre les années 1560-1610, l’influence de Calvin en Espagne. Une étude sur l’Angleterre moderne et les inquisitions offre un regard croisé sur la question. Un deuxième volet s’attache au personnel du Saint-Office avec le rôle des évêques inquisiteurs à l’époque de Philippe II, les familiers du tribunal de Cuenca et le déroulement d’une visite du district de Saragosse en 1575. La répression des vieux-chrétiens est évoquée dans une analyse des causes mineures du tribunal de Cuenca. Ce recueil s’ouvre sur une réflexion de Raphaël Carrasco, « L’Inquisition espagnole et le “disciplinement” : questions et perspectives de recherche », qui nous invite à reconsidérer le rôle réel qu’a pu jouer l’Inquisition espagnole, à mieux saisir les subtiles imbrications entre pouvoir politique et religieux, leur intromission dans la vie publique et privée des sujets dans la société espagnole du temps des premiers Habsbourg.